La construction du corps flottant

L’objectif est d’acquérir une autonomie en milieu aquatique à travers des tâches construisant l’immersion, la gestion des équilibres et déséquilibres, la flottabilité, les appuis et la respiration aquatique. La familiarisation peut se définir par le corps flottant, « accepter l’action de l’eau sur le corps »

L’évolution d’un terrien en nageur 


Le corps flottant se définit par l’action de l’eau sur le corps et la capacité de l’enfant à se laisser faire. Il peut se construire par le passage et le vécu d’étapes.
Les étapes :

Exploration et construction de l’espace d’action.
Déplacements avec ancrage(s).
Immersion (environ 10 secondes)

Construire la profondeur

Accepter l’action de l’eau sur le corps

Toucher le fond, facile de descendre ? Rester au fond, est ce possible ? Que permettent les mouvements que je réalise ?

Solidifier le corps flottant (équilibres / déséquilibres)

Sauter

Lors de ces premiers contacts avec le milieu aquatique, les enfants vont être confrontés à plusieurs peurs tel que l’inexistence corporelle, l’auto remplissage et l’engloutissement.